fbpx Skip to main content
Non classé

Qu’est-ce que le growth marketing et comment l’appliquer quand on est une PME ?

By 22 avril 2021No Comments

Chez My Marketing Xperience, notre mission est de rendre accessibles les techniques marketing qui fonctionnent le mieux aujourd’hui aux TPE et aux PME en B2B.

Parmi ces techniques, il y a le growth marketing. Si ces techniques sont très largement utilisées chez les startups et dans le monde de la tech, c’est très loin d’être le cas au sein des entreprises “traditionnelles”.

C’est pour cela que nous avons invité Grégoire Gambatto, cofondateur de Germinal une plateforme de formations en ligne qui aide les entrepreneurs en B2B à passer de 0 à 1 millions de chiffre d’affaires notamment par l’acquisition en ligne et d’autres techniques de marketing digital.

Qu’est-ce que le “growth marketing” ?

 

Le growth marketing, littéralement le marketing de croissance,  se concentre sur la croissance du chiffre d’affaires par l’acquisition de clients, spécialement au travers l’analyse de données.

 

Ces analyses de données se font de façon itérative, c’est-à-dire tester des techniques de marketing à la semaine pour ensuite les améliorer, adapter ou même les arrêter et passer a autre chose en fonction de leurs performances pour la semaine suivante.

 

Le growth marketing est une approche qui se concentre sur le ROI et l’itération avec des canaux où on peut avoir des données en ligne à travers multiples outils digitaux.

Le growth marketing s’articule sur l’optimisation de ce que l’appelle l’AARRR.

 

Le framework AARRR

 

Acquisition

Ce sont les différents canaux qui amènent du trafic sur un site, une page de téléchargement, une vidéo, etc.

Ex:  SEO, relation presse, publicités, partenariat, réseaux sociaux, emailing, affiliation, etc…

Activation

Cette étape est assez subtile car il s’agit de déclencher une action significative chez le “suspect”, une action identifiée comme déterminante dans le processus d’achat.

En B2B, cela peut être : une demande de démo, une inscription à la newsletter, une demande de rendez-vous, le téléchargement d’une vidéo gratuite, etc.

Rétention

Cette phase est souvent négligée est pourtant, c’est celle qui permet de rentabiliser les efforts déployés précédemment. Il s’agit en effet de la phase de rachat, soit de fidélisation.

Referral (recommandation)

Ce sont les techniques mises en place pour transformer les clients en prescripteurs et en ambassadeurs de la marque pour favoriser la recommandation. Donc l’acquisition “passive” de nouveaux clients.

Revenue

Comment optimiser le ROI? Comment améliorer ce système pour générer plus de revenue?

 

 

Puis-je adopter le growth marketing dans ma PME ?

 

Contrairement à beaucoup d’idées reçues, le growth marketing ne se limite pas qu’aux startups, au contraire les TPE et PME peuvent bénéficier de ce processus de travail.

 

Parmi les outils de growth marketing les plus accessibles aux PME en B2B, il y a notamment :

Démarrer avec cela peut permettre d’obtenir des premiers résultats et d’acquérir la méthode. Car s’il y a une chose à retenir, c’est que le growth marketing, c’est avant tout beaucoup de terrain et des tests!